Actualités

Interview de Masao Ishikawa

« Kusakizome, c’est un procédé de teinture écologique afin de préserver les campagnes japonaises. »
« Je suis tombé amoureux de la couleur »

Le parcours de Masao Ishikawa est plein de rebondissements, comme si cet artisan avait vécu plusieurs vies en une.

Après le lycée il décide de suivre des études d’agronomie puis fait le choix de s’orienter vers un master d’architecte paysager. Une fois son master en poche, il part à San Francisco pour continuer ses études. Une fois son cursus achevé, il rentre au Japon et devient professeur d’anglais dans une école de langue à Osaka. Il trouvait l’enseignement si intéressant qu’il a décidé d’arrêter son doctorat.
C’est à ce moment-là qu’il a découvert la teinture.
Aujourd’hui Masao est un artiste, un artisan de teinture traditionnelle Japonaise et surtout de teinture naturelle.

« Depuis que je suis Etudiant, la nature et les jardins japonais étaient ma passion. Je pratiquais le Sado (l’art du thé), le Kendo ainsi que le Zazen (La méditation japonaise). J’ai toujours aimé l’esprit Zen. La raison pour laquelle j’ai désiré continuer mes études à l’étranger c’est que j’ai pensé qu’il était nécessaire de connaître la culture d’un autre pays pour présenter la culture japonaise ».
« Après mon mariage avec ma femme nous avons eu une fille. Malheureusement cette dernière avait la peau fragile et pour l’aider j’ai décidé de changer mes habitudes de vie. Je me suis dit que si ses vêtements pouvaient être faits en teinture naturelle, peut-être cela pourrait faire du bien à mon enfant. J’ai donc essayé la teinture à la maison. A l’époque j’habitais dans un appartement et c’est dans la cuisine de ce petit appartement que j’ai fait mes débuts en tant que teinturier. La couleur que j’avais réalisée là était tellement belle que j’en suis tombé instantanément amoureux. »

Masao a ensuite décidé de déménager dans la préfecture de Fukui afin que son enfant vive dans un endroit plus sain et il souhaitait faire pousser ses légumes lui-même de manière biologique afin de préserver sa fille et sa famille de la pollution des grandes villes. Suite à son installation dans la région de Fukui, il a continué à être professeur d’anglais tout en étant artiste teinturier autodidacte.

« Une plante c’est un ensemble de plusieurs éléments, il y a les fleurs, les feuilles, les cosses, et finalement les racines. Chaque partie de la plante donne une couleur différente. Chaque saison est différente. Par exemple, lorsque je prépare la teinture avec des feuilles de cèdre vert, j’obtiens la couleur orange. Mais cet orange change en fonction de l’âge de l’arbre. Ce qui est intéressant avec la teinture, c’est que je ne sais pas quelle couleur sortira jusqu’à ce que j’essaie. »

Il utilise les plantes qu’il trouve autour de chez lui mais il achète également des teintures déjà préparées. Il n’arrête jamais ses expérimentations. Il utilise plusieurs fois le même produit pour avoir la couleur la plus intense possible ou sinon il utilise une différente couleur pour la dernière teinture afin d’obtenir une nuance différente.
«Je souhaite préserver la nature pour que la campagne au Japon soit un endroit où l’on se sent en sécurité et un endroit rassurant. La teinture naturelle c’est ma manière d’y participer. Je continue également la culture biologique chez moi. Depuis très longtemps je voulais travailler dans un environnement naturel mais je n’aurais jamais imaginé devenir un artiste de la teinture Kusakizome. »
Il enseigne la teinture dans son atelier ainsi qu’au « Centre culturel de Fukui », également à « Atelier de Fukui » et au « Musé naturel de Fukui ».
« Ça me fait très plaisir de voir mes élèves progresser petit à petit. En fin de compte, depuis que je suis professeur d’anglais, j’ai finalement toujours aimé être un Enseignant ! »​

Uniqlo le Marais nous accueille en preview du 3 au 9 décembre 2018

Du 3 au 9 décembre, le magnifique magasin UNIQLO Le Marais, (39 Rue des Francs Bourgeois, 75004 Paris) nous accueille pour une preview d’Instant’Japan à travers une exposition d’une semaine d’uchiwa d’artistes bien connus des amateurs de Street Art (Russ, Olivia De Bona, Retro, Jo Di Bona, Doudou Style, Yann Bagot, Kaldea, Mickael Husser, Evazésir, Clément Laurentin, Goddog, Raphaël Federici, JBC, Moyoshi, Theo Lopez, Stew, Mister Pee, Monsieur Chat, Chakaligraff, Beerens, Smerg, Morne, Gaël de Bleu Noir).

Nous vous proposons également de réaliser votre propre uchiwa lors d’ateliers de 45min, à 14h, 15h, 16h, 17h le samedi 8 décembre et le dimanche 9 décembre. Inscriptions en magasin (UNIQLO Le Marais) ou sur le compte instagram @uniqlo_le_marais dont vous trouverez le lien ci-contre en cliquant sur l’icône en rouge. 

Nous avons besoin de votre aide

Afin de nous aider à financer la venue de Masao Ishikawa, artisan traditionnel de teinture naturelle aux plantes, nous avons besoin d’un coup de pouce financier ! 

Nous avons donc lancé une collecte de fonds ulule.

Important, même très important pour nous, 5€ de chaque don sera reversé aux sinistrés du typhon et séisme ayant touché le Japon en septembre 2018. 

De même, sur Instant’Japan, nous commercialiseront des produits dérivés logotés Instant’Japan au profit des sinitrés.